Traitement de la dermatite atopique chez le chien

Comment soigner un chien atteint de dermatite atopique ?

L’histoire que je vais vous raconter me tient particulièrement à coeur. C’est celle de mon chien, Ezik, touché par une dermatite atopique sévère durant des années. Ensemble, nous avons combattu cette maladie de peau et en sommes venus quasiment à bout ! 

Cet article est destiné à tous ceux dont le compagnon à quatre pattes souffre de cette maladie et qui ne savent plus quoi faire pour soulager leur animal.  

Histoire d’un sauvetage

En mai 2018, après avoir mis plus de 2 ans pour faire le deuil de notre dernière chienne, Kana, nous décidons, mon compagnon et moi d’aller au refuge pour animaux de Bouguenais afin d’adopter un chien. L’idée était de faire un sauvetage en adoptant « un petit vieux »

Rencontre

Une fois sur place, nous passons du temps avec plusieurs animaux et mon compagnon a un  coup de coeur pour une Border Collie de 12 ans. Avant de quitter le refuge, je tombe sur un beagle qui paraît très vieux et couvert de plaques rouges sur les pattes et le cou… Son regard est d’une tristesse profonde, et il ne prend qu’à contrecoeur la friandise que je lui tends.  Son nom ne figure pas sur le box qu’il partage avec un autre chien.  

J’interroge la Directrice du refuge : il s’agit d’un chien souffrant de grave dermatite atopique. En mon for intérieur, je me dis qu’un chien aussi mal en point devrait peut-être être euthanasié, mais je m’abstiens. Elle me précise que ce chien, nommé Ezik, ne supporte pas d’être en box par ce froid. En général, il reste dans leurs bureaux, avec quelques chats. Elle me propose alors de le sortir de son box… Là, il semble reprendre un peu vie et remue la queue à l’idée de se balader.  

Ezik : sa dermatite atopique et son parcours

Nous demandons plus de précision à la Directrice sur cette dermatite atopique et comment la soigner. Elle nous parle de bains, de piqûres anti-allergiques toutes les semaines et de nourriture anti allergènes. De quoi décourager n’importe qui… Elle nous précise également qu’Ezik est un chien de race issu d’une famille de chiens LOF, ce qui ne l’a pas empêché d’être abandonné 3 fois ! Son nom complet est « Ezik des Marais de Courmont ».

Nous quittons le refuge, dubitatifs sur ce chien aperçu à la dernière minute.

Nous rentrons chez nous et discutons de notre projet initial : sauver un chien dont personne ne voudrait. Avec Ezik, c’est sûr, là, ce serait un sauvetage car personne ne veut d’un chien de 9 ans qui, en plus, souffre d’une forte dermatite atopique. C’est décidé, nous voulons le revoir !

L’adoption

Avertie de notre venue, la Directrice en profite pour lui faire prendre un bon bain et nous retrouvons un Ezik qui semble plus éveillé et en forme que la fois dernière. Nous le baladons en forêt avec une bénévole : il marche bien en laisse et semble encore avoir de la pêche, le pépère ! Après mûre réflexion, mon conjoint et moi décidons de l’adopter ! Et une semaine plus tard, après quelques formalités et une visite de notre domicile par une bénévole, nous embarquons Ezik vers sa nouvelle maison. Notre principale crainte : qu’il ne s’entende pas avec notre chat, Moogli, un caractériel notoire élevé par notre précédente chienne bien-aimée.

Lutte active contre la dermatite atopique

Ezik, à son arrivée chez nous. Son atopie est accrûe sur cette photo du fait de la lumière du soleil.

Premiers jours

Premier soir à la maison : le chat tente des rapprochements et ne semble pas du tout hostile au nouveau venu. Ezik reste placide, comme à son habitude.  Hop, un souci en moins !

Par contre, un problème de taille nous effraye : Ezik se gratte non-stop, ne s’arrête jamais malgré nos rappels et je suis obligée de passer la soirée assise à côté de lui pour l’empêcher de s’abîmer encore plus la peau et de se faire mal. De plus, il ne supporte pas qu’on le caresse car cela le gratte trop et il secoue sans arrêt la tête car ses oreilles le démangent affreusement. Aie Aie Aie, ça commence mal… 

La nuit, Ezik dort dans une petite chambre qui sert de bureau. Le lendemain, nous ouvrons la porte : une véritable infection ! Les squames de peau lui donne une très forte odeur de chien alors qu’il avait été lavé la veille ! Cette odeur fut d’ailleurs le prétexte de son dernier abandon, par sa famille d’accueil cette fois-ci….

Les soins

Nous ne nous laissons pas décourager et, très rapidement, nous emmenons Ezik chez nos deux formidables vétérinaires, afin d’avoir leur avis sur ce cas de dermatite atopique. Leur conclusion fut : on peut améliorer les choses mais va y avoir du boulot ! Une fois cela dit, nous avons appliqué à la lettre aussi bien les conseils du vétérinaire que celle de la Directrice du refuge qui avait déjà essayé de nombreux traitements pour le soulager.

Alors, voici avec précision, comment nous avons soigné Ezik :

  • 2 bains par semaine avec un shampoing vétérinaire spécifique pour les allergies (à laisser posé 10 minutes)
  • 1 gélule d’huile de poisson sauvage tous les matins
  • Nettoyage des yeux  2 fois par jour avec des produits spécifiques (sérum physiologique et Ocrygel pour ses yeux très secs) .
  • Nettoyage des oreilles 2 fois par jour (Epiotic pour le nettoyage et un produit à base de cortisone si trop de démangeaisons)
  • Nourriture : uniquement des croquettes vétérinaires spécifiques anti allergie
  • Une piqûre de désensibilisation faite par le vétérinaire toutes les semaines
En parallèle, nettoyage hyper régulier de ses plaids car Ezik est allergique aux acariens.

Résultats

Alors oui, je ne vous cacherai pas que cela fut très contraignant mais tous ces efforts furent rapidement payants ! 

En 2 mois, 6 mois et 1 an

En l’espace de deux mois seulement, Ezik  se grattait moins et sentait beaucoup moins mauvais ! De plus, lui qui avait les yeux remplis d’infection et faisait des otites à répétition, n’a plus aucun problème à ce niveau là.

Et au bout de 6/8 mois de traitement assidu, il ne se gratte quasiment plus, sauf un peu au niveau de son cou qui reste une véritable peau de crocodile… 

Enfin, en novembre 2018, suite à une grave opération d’une hernie cervicale (je reviendrai dessus dans un prochain article), Ezik est obligé de porter une collerette puis nous lui mettons une sorte de cache-nez autour du cou pour qu’il ne puisse pas toucher à sa plaie. Et là, miracle, au bout de deux mois et un peu de crème à la cortisone tous les jours, ses poils du cou repoussent enfin et s’en est fini de la peau de croco !!!

Ezik et son cache-nez

Traitement actuel

Sa dermatite atopique étant aujourd’hui stabilisée, les soins sont beaucoup moins contraignants.

  • 1 seul bain par semaine (et sans pause de 10 mns du shampoing )
  • Nettoyage des yeux et des oreilles une fois par jour (plus besoin de cortisone)
  • 1 gélule de poisson par jour
  • Croquettes vétérinaires spéciales allergie, l’alimentation spécifique étant essentielle au traitement
  • 1 piqûre de désensibilisation une fois par mois seulement

J’espère sincèrement que mon témoignage redonnera de l’espoir aux maîtres de chiens à dermatite atopique. Avec amour et persévérance, la complémentarité des soins quotidiens , de l’alimentation et des traitements est essentielle pour sortir de l’impasse et apporter un réel mieux-être à votre animal. 

Et je profite de cet article pour vous rappeler que mieux vaut adopter son compagnon à quatre pattes plutôt que de l’acheter ! Des milliers de chiens et chats, de tout âge et de toute race, vous attendent dans tous les refuges de France.

Aujourd'hui Ezik a 10 ans et est un chien bien dans sa peau !
Suivez-nous

8 réflexions sur “Traitement de la dermatite atopique chez le chien

  • 23 mars 2020 à 12 h 53 min
    Permalien

    Bonjour
    Un grand bravo pour votre perspicacité ,le résultat est spectaculaire.Notre Gipsi un Boxer de 8 ans a exactement comme votre Ezik. Nous le lavons un fois/semaine ,il a droit à une piqûre/mois .C’est long mais nous tenons bons.Nous avons commandé de la nourriture spécifique.Voili/Voilou on va y arriver, ça fait 5 mois que nous le soignons intensivement.Merci pour votre témoignage
    Thierry

  • 23 mars 2020 à 17 h 44 min
    Permalien

    Merci beaucoup Thierry ! Le but de cet article était vraiment d’aider les personnes qui ont un animal souffrant de dermatite atopique. Bravo pour votre implication dans les soins donnés à Gipsi. Je suis sûre que tout cela va porter ses fruits ! bon courage à vous !

  • 8 février 2021 à 14 h 53 min
    Permalien

    Bonjour,

    J’ai un carlin qui souffre de dermatite chronique. Elle a 13 ans et son souci s’aggrave. Le vétérinaire m’a proposé l’euthanasie mais je ne veux pas baisser les bras. Pouvez vous me donner le nom des produits utilisés pendant la phase la plus sévère de la maladie de votre loulou s’il vous plaît?

    Merci d’avance

  • 8 février 2021 à 15 h 11 min
    Permalien

    Bonjour, je viens de vous envoyer un mail pour vous détailler le traitement de mon chien. Gardez confiance !

  • 21 février 2021 à 21 h 31 min
    Permalien

    Bonsoir,

    Je suis tombé sur votre article en faisant des recherches pour améliorer la dermatite allergique à ma toutoune, qui est aussi une beagle (mais croisée setter anglais), mon nouveau vétérinaire nous propose le même traitement que vous sauf pour les piqûre de désensibilisation. On teste le cytopoint à suivre…
    Merci à vous pour votre persévérance, ça me donne du courage quand j’ai envie de baisser les bras, bonne continuation & caresse à Ezik

  • 26 février 2021 à 17 h 09 min
    Permalien

    Merci pour votre message et bon courage à vous et à votre beagle. N’hésitez pas à me recontacter si vous avez besoin de plus d’informations sur le traitement qui a fonctionné pour Ezik. Bonne journée 🙂

  • 8 avril 2021 à 19 h 51 min
    Permalien

    LUNA , CHIENNE BULL TERRIER ADOPTÉE À 2ANS 1/2 SOUFRE D’UNE DERMATITE ATOPIQUE CHRONIQUE , ELLE MANGE DEUX REPAS PAR JOUR DE CROQUETTES HYPOALLERGENIQUES . SON TRAITEMENT SE COMPOSE D’UN DÉSINFECTANT DEUX FOIS PAR JOUR ET D’UNE PRISE LE SOIR DE
    CYCLAVANCE . SES OREILLES SONT RÉGULIÈREMENT LAVÉES ET DESINFECTÉES ( SUROLAN) ; JE ME POSE LA QUESTION À SAVOIR SI CE TRAITEMENT PEUT ÊTRE ADMINISTRÉ TOUTE SA VIE ( ELLE A 9ANS) ET , MALGRÉ UNE EFFICACITÉ RELATIVE , LES GRATTAGES ET LECHAGES SONT TOUJOURS LÀ .
    QUE FAIRE DE PLUS ?

  • 9 avril 2021 à 11 h 29 min
    Permalien

    Bonjour Monique,
    En général, les traitements pour la dermatite atopique sont à donner à vie, soins compris.
    Après je ne connais pas le cyclavance, je peux par contre vous détailler le traitement de mon chien. Je vous envoie un mail à ce sujet. Bon courage à Luna et à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *